02.04.21 | L’homme qui flotte dans ma tête

Mag­da, sur la plage de Calais, dénoue ses cheveux immen­sé­ment longs. Ils tombent sur son dos et s’étalent dans les flots, vivants. Ils sont le lien avec les voix de ceux que les eaux ont digérés, ceux dont les corps se déli­tent dans les pro­fondeurs de la Méditer­ranée car leur can­ot pneu­ma­tique de for­tune a coulé lors d’une tra­ver­sée pleine d’espoir.
Et puis il y a cette voix, par­ti­c­ulière, de cet homme qui flotte encore, qui appelle la jeune fille au sec­ours et lui saisit les tripes, tragédie grecque du moment. Bap­tiste, son frère est là lui-aus­si, noyé sous les mon­tagnes de jour­naux qui affichent les chiffres des naufragés et pas même un nom.
Archimède de Syra­cuse, hors temps, explique : les corps qui se noient suiv­ent un proces­sus pré­cis de putré­fac­tion… Il y a Antigone, de l’autre côté, à Les­bos ; les sur­vivants et les naufragés qui dis­ent pour qu’on racon­te leur his­toire.
Pour Mag­da, se couper les cheveux serait une solu­tion, s’isoler et vivre aveu­gle, sourde et peut-être sere­ine. Mais elle n’est pas une empathique apathique, ignor­er cette voix serait un assas­si­nat.

Texte : Véroni­ka Bouti­no­va. Mise en scène : Sylvie More­aux. Regard choré­graphique : Aziz El Yous­soufi. Comé­di­ens : Mor­gane Benais­sa et Renaud Hézèques. Danseurs : Andreia Afon­so et Alhouse­yni N’Diaye. Créa­tion sonore : JB Hoste. Fac­teur de masques : Pierre Marie Ciss. Créa­tion lumière : Flo­rent Van­hille. Cos­tumes, Décors : Vanis­sa Micheaux. Régie son : Arnaud Der­vaux
Teas­er et crédit pho­to : François-Xavier Notel

 

Ven­dre­di  2 avril  2021 à 20h
Le Majes­tic, rue du 8 mai 1945 62220 Carvin
A par­tir de 12 ans. Réser­va­tion con­seil­lée
Tar­ifs 7 €, 4 € et gra­tu­it — 16 ans
Réser­va­tion au 03 21 74 52 42 ou par mail : billetterie.lemajestic@carvin.fr