Rapport d’orientation 2020

Cette année, j’ai pen­sé revenir aux fon­da­men­taux dans ce rap­port, d’une part parce que l’année arrive bien­tôt à son terme et d’autre part parce que le con­texte san­i­taire a tout boulever­sé. Ce sera pour moi l’occasion d’évoquer tous les enjeux aux­quels nous devons faire face pour per­me­t­tre à tous, enfants et adultes, d’accéder aux nom­breuses activ­ités artis­tiques et cul­turelles, ain­si qu’à notre pro­gram­ma­tion de spec­ta­cle vivant.

La crise du Covid-19 a eu des réper­cu­tions sur l’activité de notre asso­ci­a­tion cul­turelle comme partout et dans tous les secteurs. Mal­gré cela, nos objec­tifs restent les même :

  • val­oris­er l’association au sein des col­lec­tiv­ités ter­ri­to­ri­ales, en par­ti­c­uli­er les inter­com­mu­nal­ités (CAHC, CALL…),
  • trou­ver de nou­veaux parte­naires financiers,
  • trou­ver de nou­veaux lieux de dif­fu­sion pour élargir notre ray­on­nement et faire béné­fici­er de nos pro­jets à un pub­lic plus large, notam­ment dans les quartiers éloignés du cœur de ville,
  • main­tenir une pro­gram­ma­tion diver­si­fiée et de qual­ité, proche des attentes des adhérents,
  • val­oris­er et met­tre au devant de la scène des groupes musi­caux locaux et des com­pag­nies de théâtre du ter­ri­toire ama­teurs.

    Les ate­liers
    Avec un taux de rem­plis­sage qui aug­mente d’années en années, nous con­sta­tons que la diver­sité des activ­ités pro­posées est un point fort de l’association Ose Arts, qui recrute des adhérents de Carvin et d’ailleurs comme évo­qué dans le bilan moral et d’activité.

Fort de ce pan­el d’artistes/animateurs, l’idée est venue de tra­vailler sur un pro­jet com­mun qui mêle plusieurs dis­ci­plines pour créer un spec­ta­cle de fin d’année orig­i­nal et inédit. Les ani­ma­teurs souhait­ent mon­ter Antigone de Jean Anouilh avec les ado­les­cents de nos cours de théâtre, danse et musique. Hélas, ce pro­jet en réflex­ion depuis deux ans a du être annulé en rai­son du Covid-19. En effet, les ate­liers ont été inter­rom­pus le 13 mars 2020, par mesure gou­verne­men­tale, en rai­son du con­fine­ment. Les ate­liers n’ont repris qu’au mois de sep­tem­bre 2020.

La pro­gram­ma­tion
La pro­gram­ma­tion ini­tiale­ment prévue a été annulée entre avril et juil­let, des reports ont été pro­posés depuis la ren­trée de sep­tem­bre notam­ment sur nos événe­ments à thé­ma­tique.

De plus, depuis le départ pour raisons de san­té de Nathalie Duron­soy, notre médi­atrice cul­turelle, nous souf­frions de la pénurie de médi­a­tion autour des spec­ta­cles, c’est pourquoi une embauche a été faite en CDD. Mar­i­on Grel­li­er a rejoint l’équipe en jan­vi­er 2020 et pour un an.

Nous don­nons une part plus grande dans l’accompagnement des sco­laires carvi­nois en leur pro­posant d’assister gra­tu­ite­ment aux séances en après-midi, à des ate­liers théâtre ou d’écriture et des ren­con­tres avec les équipes artis­tiques. Ces ren­dez-vous abor­dent dif­férents thèmes socié­taux pour leur offrir les out­ils néces­saires pour abor­der la société actuelle et se for­mer en tant que citoyen.

Un parte­nar­i­at est en train de se mon­ter avec le CCAS pour faire béné­fici­er aux seniors de places de spec­ta­cles à prix réduit. Des liens se tis­sent aus­si avec le ser­vice jeunesse autour de la péri­ode de Noël avec la Cie la Roulotte Ruche pour pro­pos­er aux enfants un ate­lier de créa­tion d’instruments de musique qui seront inté­grés au spec­ta­cle prévu pour début décem­bre.

Nous con­tin­uons de suiv­re le mou­ve­ment des « Utopistes debouts » porté par la ville d’Avion. Nous avons accueil­li dans ce cadre le spec­ta­cle « sans laiss­er de traces » en mars (dernier) et en 2021, nous pro­poserons « le qua­trième mur » qui est abor­de une thé­ma­tique d’actualité pour nous. En effet, dans ce spec­ta­cle un comé­di­en essaye de mon­ter le spec­ta­cle Antigone, dans d’autres cir­con­stances certes, mais n’y parvient finale­ment pas.

Tou­jours en quête de parte­nar­i­at nou­veau, nous avons accueil­li pour une mas­ter­class un danseur du Bal­let du Nord en févri­er dans le cadre du pro­jet Daen­sité avec le départe­ment, Cul­ture Com­mune et le Lou­vres-Lens. Une sor­tie en bus au musée était égale­ment prévue en avril pour aller décou­vrir les lieux et voir un spec­ta­cle.

Chaque été depuis 15 ans, l’association organ­ise le fes­ti­val « Les Eclec­tiques » à la mi juil­let. Le con­texte san­i­taire nous a con­traints d’annuler mais nous avons cepen­dant pro­posé à la pop­u­la­tion une pro­gram­ma­tion esti­vale à plus petite échelle en respec­tant les mesures san­i­taires et en accord avec la munic­i­pal­ité et la pré­fec­ture.
Ciné plein air à la fos­se 4, réveil en musique dans les quartiers St Jean et St Paul, AfroBoxe dans le jardin pub­lic, journée con­tes au cen­tre Effel, balades théâ­tral­isées dans les rues de Carvin ont ryth­més ce pro­gramme riche et var­ié entre le 11 juil­let et le 15 août 2020.
Le bilan très posi­tif nous pousse à retra­vailler de la même manière pour l’été prochain.

Pro­jet asso­ci­atif, d’éducation pop­u­laire
L’association se mobilise pour agir en col­lab­o­ra­tion avec les acteurs de ter­rain, la mai­son de la citoyen­neté et les ser­vices jeunesse et petite enfance pour œuvr­er ensem­ble, établir un état des besoins et pro­pos­er des activ­ités adap­tées et acces­si­bles à tous.

Nous avons déjà partagé en févri­er un pro­jet avec l’association « Audace », qui prend en charge les mineurs migrants non accom­pa­g­nés. Nous con­tin­uons cette col­lab­o­ra­tion en accueil­lant un stage d’écriture au cen­tre Effel en cette fin d’année.

Nous avons égale­ment pro­posé, en col­lab­o­ra­tion avec nos parte­naires de la ligue de l’Enseignement des Hauts de France « une fresque du cli­mat » pour sen­si­bilis­er les jeunes à l’environnement et au réchauf­fe­ment cli­ma­tique, durant la semaine de la citoyen­neté, notre pro­jet étant de péren­nis­er ces col­lab­o­ra­tions.

Nous souhaitons égale­ment nous engager dans le dis­posi­tif CLEA, les propo­si­tions de l’année dernière ne cor­re­spondaient pas à la philoso­phie de notre asso­ci­a­tion. Nous sommes d’ores et déjà en con­tact avec le 9–9bis pour tra­vailler avec la Cie Niya, présente sur le ter­ri­toire à par­tir de novem­bre.

Notre pro­jet asso­ci­atif implique, comme annon­cé plus haut, un accom­pa­g­ne­ment de nos adhérents dans leurs pra­tiques artis­tiques. Un tout nou­veau ren­dez-vous a été créé : les ren­dez-vous osés, pour met­tre en valeur les pra­tiques ama­teurs. La pre­mière édi­tion a été con­sacrée au rap avec sur scène Peter Nolan, jeune Liber­cour­tois qui fait déjà beau­coup par­ler de lui et deux groupes carvi­nois : Vide et Sec­onde Zone. Le sec­ond ren­dez-vous était prévu en avril et a été reporté en sep­tem­bre, il est dédié au théâtre ama­teur.

Nous met­trons égale­ment une nou­velle fois à dis­po­si­tion le stu­dio du cen­tre Effel et son équipement à un groupe de musi­cien issus de nos ate­liers ou à d’autres groupes ama­teurs du secteur. Le Majes­tic est aus­si prêté au groupe « Elise » qui répète tous les dimanch­es depuis le mois de juil­let et cela devrait con­tin­uer jusqu’à la fin d’année.

Comme vous le con­statez, l’association pour­suit et développe ses actions et son engage­ment d’éducation pop­u­laire pour tous.

Aus­si pour toutes ces actions, nous avons besoin de vous jeunes, et moins jeunes, en fonc­tion du temps que vous pou­vez nous accorder. Vous avez tous des com­pé­tences, des réseaux, des idées que nous pour­rions partager pour « agir » et « s’engager » ensem­ble, en toute bien­veil­lance. N’hésitez pas à venir en dis­cuter avec nous, pour que vos idées encore au stade de pro­jets, se con­cré­tisent et béné­fi­cient au plus grand nom­bre.

Pour ter­min­er je ne peux pas faire l’impasse sur la crise san­i­taire qui sévit depuis plusieurs mois dans le monde et vous com­pren­drez bien que ce rap­port d’orientation est caduc de par la sit­u­a­tion actuelle ain­si que par la date à laque­lle nous faisons notre assem­blée générale. (Assem­blée générale retardée par le con­fine­ment mais aus­si à cause d’une compt­abil­ité non à jour).

Je voudrais aus­si soulever un point impor­tant sur notre vie asso­cia­tive : les coti­sa­tions. Le Con­seil d’Administration a fait le choix de con­tin­uer à rémunér­er les pro­fes­sion­nels pen­dant le con­fine­ment, quels qu’ils soient ani­ma­teurs, coor­di­na­trice de pro­jets et médi­atrice, il n’a donc pas été pos­si­ble de rem­bours­er les adhérents au pro­ra­ta des cours annulés.

Très peu de pro­jets ont pu aboutir, cer­tains ont été annulés, reportés ou rem­placés par d’autres. Néan­moins nous gar­dons le cap en espérant pou­voir pour­suiv­re notre activ­ité, nous met­tons tout en œuvre pour réus­sir ain­si pour 2021 la pro­gram­ma­tion est déjà mise en place ain­si que de nou­veaux pro­jets

Daniel Midavaine,
Prési­dent de l’association OSE ARTS !