Rapport financier 2020

1. Compte de résul­tat
La crise san­i­taire due au Covid-19 a forte­ment impacté le fonc­tion­nement de notre asso­ci­a­tion, en par­ti­c­uli­er avec le report de nom­breux spec­ta­cles et le rem­bourse­ment des séances d’atelier non effec­tuées aux adhérents qui l’avait demandé (voir l’annexe “2020-Con­séquences du Covid”).
En 2020, nous avons un total de 267 279 € de recettes pour un mon­tant de 257 428 € de dépens­es (Con­som­ma­tion + Charges). Compte tenu des pro­duits financiers (intérêts sur le compte épargne) et de pro­duits excep­tion­nels, nous finis­sons l’année2020 avec un résul­tat excé­den­taire de 9 851 €. En 2019 nous avions eu un déficit de 11 467 €.

2. Le compte de résul­tat détail­lé
Dans la par­tie pro­duits (recettes), nous con­sta­tons une baisse impor­tante (– 105 914 €) entre les exer­ci­ces 2019 et 2020.
En ce qui con­cerne les sub­ven­tions d’exploitation par rap­port à 2019 :

➢Le Con­seil Munic­i­pal nous a ver­sé 65 000 € de moins en sub­ven­tion.

➢Le Con­seil Région­al nous a ver­sé 21 748 € de moins qu’en 2019
➢Le Con­seil Départe­men­tal nous a ver­sé 2 000 € de moins.

Par con­tre :

➢La CAHC : nous avons reçu la même somme qu’en 2019, à savoir 20 000 €. La sub­ven­tion don­née par la CAHC cor­re­spond à sa par­tic­i­pa­tion aux Éclec­tiques.
➢Le Départe­ment nous a ver­sé 6 000 € de plus qu’en 2019, en fonds de sou­tiens pour main­tenir notre activ­ité.
➢5 000 € de la part de la DDCS/Politique de la ville (dans “Autres sub­ven­tions”).

 

Soit un total de sub­ven­tions en baisse de 77 368 € par rap­port à celui de 2019.

Nous avons aus­si une baisse des adhé­sions dev­enues “Coti­sa­tions sans con­trepar­tie” de 256 € et une baisse des coti­sa­tions des ate­liers dev­enues “Coti­sa­tions avec con­trepar­tie” de 4 424 € due en grande par­tie au rem­bourse­ment aux adhérents qui le demandait des séances non effec­tuées à cause des con­fine­ments et cou­vre-feux.

Dans la par­tie dépens­es,
➢ Nous avons dû reporter les spec­ta­cles prévus entre le 17 mars et le 30 juin et après le 30 octo­bre. Nous avons présen­té une ver­sion réduite du fes­ti­val “Les Éclec­tiques”. Cela s’est traduit par une baisse sen­si­ble des dépens­es pour les spec­ta­cles en 2020 par rap­port à 2019 : si on addi­tionne les postes “Achats d’études”, “Achat spec­ta­cles”, “Accueil artistes” et “Loca­tion de matériel”, on obtient 38 852 € soit 125 032 € de moins qu’en 2019 qui avait été une année pro­lixe en spec­ta­cles.
➢ Dans les charges, en ce qui con­cerne les dépens­es salar­i­ales, il y a une grande sta­bil­ité sauf les coti­sa­tions sociales qui ont bais­sé de 25 657 € grâce aux mesures nationales de sou­tien aux asso­ci­a­tions.

3. Le bilan
Le bilan net est en équili­bre à 245 520 €.
Le total des disponi­bil­ités se monte à 218 099 €.
Quant au total des dettes, il est de 44 321 €. La majorité de ces dettes sont en fait des pro­duits con­statés d’avance (23 269 €) qui sont prin­ci­pale­ment les coti­sa­tions aux ate­liers 2021 reçues à la ren­trée 2020.

4. Con­clu­sion
Nous ter­mi­nons l’année sur un résul­tat d’exploitation posi­tif de 9 851€.
L’association a des finances sat­is­faisantes qui vont nous per­me­t­tre de jouer notre rôle dans la relance de la cul­ture dans notre région par la relance de nos ate­liers cul­turels et la pro­gram­ma­tion des nom­breux spec­ta­cles reportés à cause de la crise du Covid.

La sit­u­a­tion de l’association est saine.