Rapport moral et d’activité 2019

Avant tout je voudrais remerci­er l’ensemble du con­seil d’administration, les salariés, les ani­ma­teurs et les bénév­oles de l’association qui ont fourni une fois de plus cette année un tra­vail con­sid­érable. Je voudrais aus­si remerci­er la munic­i­pal­ité pour son sou­tien affir­mé qu’il soit financier, matériel et tech­nique ain­si que son per­son­nel qui nous accom­pa­gne au quo­ti­di­en.

En 2019, si nous faisons le bilan, nous vous avons pro­posé une pro­gram­ma­tion riche et diver­si­fiée avec 18 spec­ta­cles pour 22 représen­ta­tions com­prenant 9 pièces de théâtre, 5 spec­ta­cles jeune pub­lic et 4 dates musi­cales. Nous comp­tons un total de 1523 per­son­nes qui sont venus par­ticiper à ces rassem­ble­ments cul­turels hors fes­ti­val Aux Arts et les Éclec­tiques.

Tou­jours à l’écoute des deman­des des artistes ama­teurs locaux, nous avons accom­pa­g­né Riv­e­laine dans sa « release par­ty » en févri­er au Majes­tic. Ain­si nous avons organ­isés le con­cert qui annonçait la sor­tie de leur dernier album en gérant la par­tie tech­nique et logis­tique.

Cette année, nous avons égale­ment choisi une thé­ma­tique, un fil rouge dans la pro­gram­ma­tion autour des femmes. Pour cela, nous avons soutenu et accueil­li la com­pag­nie LaZ­lo avec son pro­jet « Soeurs ». Qua­tre spec­ta­cles rela­tant l’histoire de ces femmes, de ces sœurs si sin­gulières qui sont réu­nis par la mal­adie de l’une d’elle. Des par­cours de vies boulever­sants, qui reflè­tent l’histoire de tout à cha­cun que nous avons voulu met­tre à l’honneur. Le pre­mier spec­ta­cle de la série a été pro­posé au lycée Diderot en févri­er puis la suite en octo­bre pour notre ouver­ture de sai­son sous forme d’un week-end dédié au théâtre.

2019 fut aus­si l’année anniver­saire du fes­ti­val les Eclec­tiques, notre événe­ment temps fort dédié aux arts de rue depuis 15 ans. Pour la pre­mière fois dans l’histoire du fes­ti­val, nous voulions envahir le cœur de ville et ain­si propulser les artistes au plus près des habi­tants. La Grand Place, le parvis de l’hôtel de ville, le jardin pub­lic, la rue du cen­tre furent nos ter­rains de jeu prin­ci­paux avec aus­si des lieux inso­lites et inédits tels que la ter­rasse de la Brasserie de Mai et le jardin du 14 rue du Pro­grès. Une belle édi­tion couron­née de suc­cès qui a été large­ment saluée par le pub­lic venu encore en nom­bre cette année (env­i­ron 2000 per­son­nes par jour et 5000 pour la parade de clô­ture).

Pour la par­tie ate­liers cette fois, nous comp­tons env­i­ron 300 adhérents qui pra­tiquent une activ­ité de manière heb­do­madaire, assuré par 13 ani­ma­teurs dont 10 salariés d’Ose Arts et 3 mis à dis­po­si­tion par la munic­i­pal­ité.
En obser­vant de plus près le pro­fil des adhérents, nous con­sta­tons que 84% vien­nent du Pas de Calais avec une grande majorité de carvi­nois (60%) vien­nent ensuite les habi­tants des com­munes voisines : Oignies avec 3%, Liber­court avec 2,6% puis Provin à 1,9.…
Qua­si­ment 70% des familles n’inscrivent qu’une seule per­son­ne de leur foy­er dans nos ate­liers mais il y a tout de même 25% de celles-ci qui intè­gre deux ate­liers.
Nous notons égale­ment un très beau taux de rem­plis­sage total des ate­liers de 86% ce qui prou­ve l’intérêt du pub­lic pour notre action.

Comme chaque année, notre fes­ti­val Aux Arts qui regroupe toutes nos resti­tu­tions, est né de nos ate­liers mais des travaux au Majes­tic ini­tiale­ment prévu en cette péri­ode nous a con­traint de réduire et déplac­er cet événe­ment. Nos ani­ma­teurs ont du imag­in­er des pro­jets orig­in­aux comme une vis­ite théâ­tral­isée du cen­tre Effel, des portes ouvertes de l’atelier danse et une resti­tu­tion d’Antigone à l’Église Saint Mar­tin. Les familles des adhérents sont venus en nom­bre ain­si nous avons compt­abil­isé 476 entrées pour l’édition 2019 du fes­ti­val Aux Arts.

Plusieurs de nos ani­ma­teurs ont été sol­lic­ités pour ani­mer des ate­liers dans d’autres struc­tures telles que des foy­ers d’accueil, des hôpi­taux, des asso­ci­a­tions et ser­vices munic­i­paux à Carvin, Hénin, Wavrin et Liber­court, ce qui est une preuve de recon­nais­sance de nos savoir-faire et de nos com­pé­tences.

Toutes ces années de tra­vail por­tent leurs fruits avec une mobil­i­sa­tion soutenue du bureau et du con­seil d’administration de l’association.

Daniel MIDAVAINE, Prési­dent de “OSE ARTS !”